Le grand livre des coffres forts

Tole d'acier Coffres-forts3. Materiaux de Fabrication

Il semble évident que des matériaux de haute résistance et de haute qualité soient utilisés pour la construction d’un coffre fort. Au niveau de sa structure, des métaux à la fois souples et résistants comme l’acier sont utilisés. Le métal est en général combiné à des matériaux composites pour augmenter le poids du coffre fort et le rendre impénétrable par la force.

Les matériaux et la composition exacte des ingrédients avec lesquels se fabriquent un coffre fort sont en général des informations que le fabricant ne révèle pas. Cela sert à maintenir le « secret industriel » de l’entreprise face aux concurrents et évite de donner des pistes à de possibles cambrioleurs qui pourraient les aider dans leur tâche.

Aujourd’hui on sait qu’un coffre-fort est construit principalement d’acier et de béton. L’union de ces deux matériaux offre des parois de forte résistance.

D’un côté, l’acier constitue la structure générale du coffre, lui donne une forme et est la base d’où vont se loger le reste des éléments de fabrication du coffre. L’acier, en plus d’être robuste et dure, est très souple et malléable, ainsi il peut être utilisé à la fois pour les parois et pour la serrure. Les portes sont souvent blindées par plaque d’acier au manganèse. C’est ce qui donne au coffre ses propriétés anti-perçage.

De l’autre, le béton apporte de la robustesse aux parois et donne au coffre fort une certaine résistance au feu (certains coffres ont même des parois ignifuges) et aux outils de découpage. Il est également fréquent de combiner le béton à des fibres métalliques. Cette association est appelée « matériau composite », cela consiste en l’assemblage d’au moins deux matériaux. Cet assemblage possède alors des propriétés que les éléments constitutifs seuls n’ont pas. Un matériau composite est en général utilisé pour obtenir des combinaisons de rigidité, résistance, poids, résistance à haute température, résistance à la corrosion, ce qui est en général nécessaire pour un coffre fort performant de qualité.

En fonction du matériau composite utilisé, le coffre-fort sera plus ou moins léger, plus ou moins résistant face à diverses attaques. Par exemple, l’ajout de mortier composé de perlite et vermiculite s’emploi pour donner des propriétés ignifuges au coffre. La perlite est un verre volcanique contenant de l'eau. Elle a la propriété peu commune de s’expandre énormément lorsqu’elle est chauffée. La vermiculite est un minéral formé par des silicates de fer et de manganèse. Sous l’effet de la chaleur, elle se déshydrate et augmente son volume, devient isolante et absorbe la chaleur.

Grâce à l’utilisation de fibre de renfort ou d’un matériau composite ajouté à la structure d’un coffre fort, ce dernier devient résistant à l’attaque et au feu. Comme précisé plus haut certains matériaux réagissent au feu et permettent de garder un certain temps le coffre intact durant un incendie. Combiner de l’aluminium au béton est également une solution (c’est ce qu'on appelle du béton cellulaire), car l’aluminium a un effet dévastateur sur une scie, à son contact il s’écoule et s’introduit dans les dents du disque ce qui abime sérieusement la scie et implique de changer le disque. Ainsi, il est très compliqué pour un cambrioleur de s'attaquer à un coffre fort.

Vous voilà maintenant complétement calé sur le coffre fort et sa construction mais qu’en est-il de la serrure ? Un élément tout aussi important.

TOUS NOS "MARQUES"
sentrysafe
Hartmann Essential
wittkopp
masterlock
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus. X